samedi 26 septembre 2015


Nouvel article sur mon objectif G10, et voici le temps de jeter un œil sur le couple Maurice LE MEUR et Marie Anne THEPAULT.


A la base, je connais peu de chose de ce couple. Je suis arrivé jusqu'à eux en remontant l'ascendance de ma belle-mère jusqu'à Pierre LE MEUR, fils de Maurice et Marie Anne, qui épouse en premières noces Marguerite Angélique COTTON, en 1796 à Plougonver (Côtes d'Armor).

Mariage Pierre LE MEUR et Marguerite COTTON - AD Côtes d'Armor - 5 Mi EC 1194

Malheureusement pour moi, Maurice et son épouse Marie Anne sont décédés à cette date.Et le second mariage de Pierre avec Anne LELIAS (sosa 251) en 1801 ne me donne pas plus d'indice

Premier réflexe, comme pour mes autres ancêtres G10: lancement d'une recherche Internet via Heredis sur les bases Geneanet et Heredis Online.
Malheureusement pour moi, échec des deux cotés: aucun résultat sur la requête.
Même en élargissant aux variantes et à l'ensemble du département.

Qu'à cela ne tienne, je tente une troisième option, toujours à partir du module Recherches d'Heredis: l'accès vers la base indexée du Centre Généalogique des Côtes d'Armor: Corail Net (pour les abonnés au CG22 et ici pour les non abonnés).

En effet, lors de la sortie de ce module d'Heredis, j'avais sollicité le CG22 afin d'étudier avec eux la possibilité d'utiliser les critères de recherche d'Heredis pour "attaquer" la base de données de Corail Net.
A cet effet, 4 requêtes ont été créées et elles sont librement utilisables dans Heredis (Naissance / Décès / Mariage et recherche sur un couple).

Module Recherche Heredis - Requête CG22 Couple

Une seule adaptation à faire lorsqu'une recherche de type Couple est lancée, c'est sur l'arrondissement de la commune qu'il faut chercher et non la commune elle-même. Je remplace donc la ville de Pestivien par GUINGAMP.

Une fois la requête lancée, la réponse est rapide: 14 résultats où le couple en question est indiqué.

Corail Net - Recherche par Couple - CG22

Dont le mariage du couple en 1753 dans le canton de Callac.
On y trouve également leurs deux décès, les naissances de certains de leurs enfants, ainsi que les Bans et Mariages de ceux-ci.


Adhérent du CG22, j'ai utilisé mes points Geneabank pour prendre les informations listées ci-dessus. Et coup de chance pour moi, le mariage, que je retrouve facilement dans la Salle Virtuelle des AD 22, est filiatif, mais toutefois avec une petite bizarrerie.

1753 - Mariage Maurice LE MEUR et Marie Anne THEPAULT - AD22 - 5 Mi 27

Les parents de Maurice sont Hervé LE MEUR et Françoise MORVAN. Cette dernière étant décédée.

Les parents de Marie Anne sont Maitre Nicolas THEPAULT, décédé et Marie Julienne THEPAULT.
Même patronyme pour les parents. Peu commun, mais ce n'est pas rare dans ma généalogie.

Lisons de plus près cet acte:



Lan mil sept cent cinquante trois le vingt sixieme jour de

fevrier apres les fiancailles faites en face d’eglise et les trois publications

de bans dans les temps prescrits comme il conste par les registres

de cette eglise ne sy estant trouvé aucun empechement, je soussigné

Prêtre recteur de la parroisse de Pestivien ayant interrogé dans

cette eglise paroissiale Morice le meur fils de hervé et de deffuncte

francoise morvan, et marie thepault fille mineure de deffunct maitre

Nicolas thepault et de marie julienne thepault mais decretée de justice

A leffet de contract en mariage par les juges de la juridiction de

Pestivien, les deux de cette parroisse et recu leur mutuel consentement

par paroles de present, les ay solennellement conjoints en mariage

en presence dudit hervé le meur père dudit morice lepousé, de bernard

Le meur son frere et pierre le Garsmeur tous pris pour temoins qui

ont declarez ne scavoir avec laditte marie julienne thomas mere de la

ditte marie thepault espousée qui a signez, et ay ensuite celebré la sainte

messe dans laquelle je leur ay donné la benediction nuptiale selon la

forme et ceremonies observées par notre mere la Sainte Eglise


J'ai souligné en rouge la mention importante de cette fin d'acte de mariage. La mère de Marie Anne ne se nomme pas THEPAULT comme écrit plus haut, mais bien THOMAS.

Voila donc bien mes 4 nouveaux ancêtres à la génération 10, fournis très simplement grâce au remarquable travail des bénévoles du CG22, qui sont appelés amicalement fourmis. D'où le titre de mon article.
Ayant largement profité de ces mines d'informations, j'ai participé à mon tour au travail minutieux et de patience des fourmis en indexant l'état-civil de la petite commune de Kerpert et en dépouillant la classe 1875 du bureau de Guingamp pour les registres matricules.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour ceux qui sont intéressés par les requêtes mentionnées plus haut et exécutables directement depuis Heredis, vous retrouverez un message sur le forum Heredis où j'avais ajouté un mode opératoire au format PDF. Ou bien contactez moi par l'intermédiaire du blog.

Et si vous ne faites aucune recherche sur les Côtes d'Armor, les cercles généalogiques auxquels vous adhérez ont peut-être ce genre de base de données. Et ils accepteront peut-être d'en mettre une à l'intention de leurs adhérents. N'hésitez pas à leur poser la question.


mercredi 16 septembre 2015


Après une première recherche fructueuse pour le couple Guillaume HAMON / Marie Catherine GOURIOU, je m'attaque à l'ascendance d'un autre couple, Guy LE CORRE et Françoise LEON.


De ce couple, je connais 9 de leurs enfants, dont Jeanne Marie, Sosa n°209 de mes garçons.
Guy et Françoise se sont mariés le 10 octobre 1747 à Plouaret, petite commune des Côtes d'Armor.

Plouaret - Côtes d'Armor - Cartes de Cassini

 Malheureusement, l'acte de mariage n'est filiatif pour aucun des deux époux.
Guy LE CORRE est décédé le 14 Novembre 1782. Sont présents à l'inhumation sa femme Françoise LEON, ainsi que Jean Marie, Louis et Pierre, trois de ses fils. Guy est dit âgé de 63 ans sur l'acte.

En cherchant une naissance sur Plouaret aux alentours de 1720, on trouve les parents de Guy, Jan et Catherine LE MOAL. Guy est d'ailleurs présent au décès de sa mère en 1758.

Problème pour Françoise LEON, en appliquant la même méthode et en lancant une recherche sur l'indexation du CG22, j'ai deux naissances d'une Françoise LEON. La première en 1724 et la seconde en 1729. Avec des parents différents. Laquelle choisir ?

Prochaine étape, une technique bien connue par les généalogistes: partir à la recherche des décès des 4 parents en espérant trouver un individu présent qui permettrait de faire le lien.

Mais des généanautes ont peut-être déjà trouvé ce couple ? Cela permet toujours de gagner un peu de temps. Et que cela soit sur Geneanet, comme sur Heredis Online, la réponse est unanime (sauf sur une publication), Françoise serait née en 1724, de Louis LEON et Jeanne MENOU.

Et en effet, cette dernière décède en 1751 à Plouaret, comme l'indique son acte de décès

1751 - D - Jeanne MENOU - AD22 - 5 Mi 322

jeanne menou agée de cinquante cinq ans mourt
dans la frairie du bourg munie de ses sacrements
le quatorzieme avril mil sept cent cent cinquante
un et son corps fut le jour suivant inhumé en
leglise de plouaret par le soussignant recteur
en presence de Louis leon son mari de guy le
corre d'yves le dantec de jean le coz et de 
plusieurs autres qui ne scavent signer
y.Bellec recteur de plouaret


L'affaire semble faite. Guy LE CORRE, son gendre est présent au décès de Jeanne. La confirmation est donnée sur l'acte de décès en 1768, de son mari Louis LEON.

1768 - D - Louis LEON - AD22 - 5 Mi 322

Louis Léon veuf de jeanne Ménou agé de
soixante dix ans mort le dix huit may mil
sept cent soixante huit a été le lendemain inhumé
dans le cimetiere de plouaret par le soussigné curé, en présence
de françoise, jeanne, julienne Léon ses filles, Guy, Louis, jean
Le Corre qui ont déclaré ne savoir signer       
R.j.Geffroy curé de plouaret

Avec cette méthode simple, ainsi que l'aide de l'indexation du CG22 et les bases en ligne, j'ai pu trouver les 2 prochains ancêtres de mon objectif G10. Dont vous pouvez suivre l'avancement à présent dans le bandeau de mon blog.

Avancement Objectif G10


vendredi 4 septembre 2015


Premier billet sur mon objectif G10, un billet déjà positif.

Dans le courant de la semaine dernière, j'ai préparé rapidement mes recherches, en ajoutant chacun des ancêtres, dont j'ignorais l'ascendance, dans la liste de mes favoris sur Heredis.

Palette Favoris - Heredis 2015



Premier réflexe désormais immédiat sur Heredis, je lance une recherche sur mes deux bases en ligne favorites (car j'y dispose d'un abonnement): Geneanet et Heredis Online

Pour cela, rien de plus simple, je bascule sur le menu Recherche

Module Recherche - Heredis 2015


J'y retrouve la ligne de vie de l'individu que je consulte et je peux paramétrer la recherche Internet que je souhaite lancer.

Dans la copie d'écran ci-dessus, il s'agit d'une recherche Geneanet Premium FR, puisque je dispose d'un abonnement me permettant de lancer ma recherche avec plus de critères.
Je lance également mes recherches sur la base Heredis Online avec les Services +, auquel j'ai également accès.

Et cette première recherche a déjà porté ses premiers fruits pour le couple Guillaume HAMON / Marie Catherine GOURIOU. En effet, Geneanet me propose d'aller jeter un oeil sur l'arbre en ligne de Lydie BLONDEL WEISBECK (lypoldel) utilisatrice que j'ai déjà eu l'occasion de croiser durant mes recherches sur mes racines bretonnes.
 
Arbre Lyopold - Marie Catherine GOURIOU - Geneanet©

Les parents du couple n'étant pas nommés sur l'acte de mariage, c'est donc la descendance de ce couple, et la présence des frères et sœurs au baptême des enfants de Marie Catherine qui permet de faire le lien entre Marie Catherine et ses parents.

Notamment son frère Jean Malo GOURIOU, parrain de Jean Malo HAMON, mais aussi Jacquette et Françoise.
Une ascendance pour Christophe GOURIOU (le père de Marie Catherine) est donnée, mais malheureusement il me semble avoir décelé une erreur que j'ai signalé en début de semaine à la fois à Lydie, mais aussi à un autre généalogiste qui a également cette ascendance dans Heredis Online (j'ai eu un indice apparu le lendemain de l'insertion des parents de Marie Catherine dans mon fichier). J'attends un retour.

Une ascendance est également donnée pour Clémence LOHOU, que je n'ai pas encore analysé.


Je suis en train de vérifier l'ascendance de Guillaume HAMON, mais cela me prend un peu plus de temps.

Me voila en tout cas déjà avec mes deux premiers ancêtres G10 retrouvés. La recherche continue.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ajout du 7 Septembre 2015

Je viens de finaliser mes recherches sur les parents de Guillaume HAMON. Voici les informations que je viens d'ajouter l'onglet Recherche de la note d'Heredis pour cet individu:

"Le lien entre Guillaume HAMON et ses parents se fait au travers des témoins lors des différents événements.

Certains de ses frères et sœurs sont parrains ou marraines de ses enfants, comme au baptême de Magdelaine HAMON, sa première fille où sont parrain et marraine: Pierre et Magdelaine HAMON

De plus, à son mariage avec Marie Catherine GOURIOU, on retrouve Rolland et Joseph TANEAU (ou TANAO). Qui sont également parrains lors des baptêmes des frères et sœurs de Guillaume (un Rolland TANAO est parrain de Magdelaine HAMON, sœur de Guillaume).

Au décès de sa mère Marie THOMAS (en 1722), sont présents Rolland et François TANAO, ainsi qu'Olivier BELLEOEIL, qui doit être le parrain de Louise HAMON, sœur de Guillaume, née en 1718.

La dernière fille du couple Guillaume HAMON - Marie Catherine GOURIOU, Marguerite, aura pour parrain et marraine Laurent TANAO et Marguerite  BELLEOEIL."


Voici donc bien mes 4 premiers ancêtres G10 trouvés.

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!