vendredi 10 avril 2015


Comme je l'ai indiqué dans mon article présentant les nouveautés d'Heredis 2015, la gestion des médias a été modifiée. Améliorée.

Le premier point d'évolution concerne la qualité des médias eux-mêmes.
Avec la sortie d'Heredis 13 a coïncidé l'apparition du "bundle" pour les fichiers Heredis.

Le bundle est un répertoire contenant:

  • Un fichier portant une extension .heredis. C'est le fichier contenant les données généalogiques de votre arbre. Il est donc vital et crucial de le sauvegarder très régulièrement.
  • Un répertoire Médias contenant une copie de l'ensemble des médias contenus dans le dictionnaire des médias de votre arbre.
  • Une sauvegarde de votre fichier .heredis avant la dernière modification effectuée
C'est ce répertoire Médias qui a créé une polémique pour certains.

En effet, il contenait une copie dégradée de chacun des médias.
L'intérêt de ce bundle était d'avoir, dans un seul dossier, l'ensemble des informations généalogiques, permettant ainsi la synchronisation entre les différents appareils que peuvent posséder les généalogistes (ordinateur fixe, portable, tablette), Apple imposant d'avoir l'ensemble des informations dans un même dossier.

Avec la version 2015, BSD corrige ce point puisque ce dossier Médias reprend désormais une copie exacte de chaque média. Sans dégradation.

Ce point étant noté, un petit tour sur les nouveautés. BSD a introduit un nouvel outil pour la gestion des Photos. Je ne vais pas reprendre les fonctionnalités que j'ai décrite dans l'article cité ci-dessus.
Toutefois, ces fonctions agissent sur les copies des médias (ceux contenus dans le bundle), pas sur les originaux.
De plus, le module Identification va vous permettre de générer de nouveaux médias en capturant des visages, des signatures ou tout autre élément de votre choix.
Ces nouveaux médias seront créés par défaut dans le répertoire Médias du bundle, avec une dénomination liée à l'individu que vous aurez choisi.
De même, lors d'une capture d'acte avec le module des Archives en ligne, un média avec un nom générique sera automatiquement généré.

Et cela ne me convient pas, car je souhaite conserver la maitrise:

  • de mon répertoire d'originaux
  • du nommage de mes fichiers
J'utilise donc deux fonctions que BSD a eu la sagesse d'ajouter dans son module de gestion des photos pour la partie Identification:

Outil Photo / Identification - Heredis 2015

Une fois capturé, un nouveau média est créé dans le fameux bundle. Et c'est là que la petite roue dentée intervient.

Première action: je le renomme. J'obtiens ainsi un média suivant ma convention de nommage

Seconde action: je le recopie. Avec le menu Enregistrer l'image sous, je peux dupliquer ce média dans mon répertoire contenant mes originaux, et selon mon classement.

Et pour les Archives en ligne, c'est la même chose. Une fois l'image capturée, il est également possible de la renommer à sa convenance, puis l'enregistrer sur son disque dur, à l'endroit qui nous conviendra.

Archives en ligne - Capture d'Acte - Heredis 2015

Cette méthode n'a pour le moment qu'un seul bémol, je dois être vigilant lors de mes saisies. Mais n'est-ce pas le propre du généalogiste !

Pour rappel sur mon classement et ma convention de nommage : Les médias dans ma généalogie


mercredi 8 avril 2015


Comme pour la sortie de sa version précédente il y a 18 mois, je vous propose un rapide tour d'horizon pour la sortie du nouvel opus de la saga Heredis.
Et commençons par le commencement, si vous le voulez bien.

Page d'accueil (sur PC)

Ce n'est évidemment pas la grande nouveauté de cette version (heureusement), mais c'est la première chose que l'on voit à l'ouverture d'Heredis.
La page d'accueil a été complétement revue. Une belle photo de fond peut prendre place sur l'ensemble de l'écran. Par défaut, vous retrouvez la page Heredis dont je ne suis pas fan. L'éditeur propose également un fond par saison.
Mais vous pouvez également personnaliser votre affichage avec une image de votre choix comme ci-dessous.
Ceux qui avaient regretté de ne plus pouvoir personnaliser leur page d'accueil vont donc être ravis.

Un bandeau sur la gauche permet de retrouver les classiques fonctions d'ouverture. Et les fichiers récemment utilisés prennent place au milieu de l'écran.


Écran d'accueil d'Heredis 2015

L'ouverture de votre fichier faite, pas de révolution visuelle. On retrouve une ergonomie identique à la version 2014. Mais vous allez découvrir dans la barre des icônes, un petit nouveau. Simplement nommé .... "Nouveautés".




En cliquant dessus, nous y découvrons 4 items que je vais dérouler sommairement à présent.


Archives en ligne

Une des grosses évolutions sur cette version. Heredis embarque désormais Chromium (un module navigateur libre) permettant d’accéder à un ensemble d'archives en ligne, disponibles non seulement en France, mais aussi dans plusieurs pays d'Europe (et du monde).
On y retrouve bien sur les archives départementales, mais aussi municipales pour la France. Ainsi que quelques grandes bases nationales.
Il vous en manque une ? Pas de problème, un module de suggestion est en ligne. Et si elle est validée par l'éditeur, vous obtiendrez automatiquement son intégration, validée pour l'ensemble des utilisateurs du logiciel.

Entrons maintenant dans ce module. Vous naviguez dans la salle virtuelle de vos archives en ligne préférées. Vous avez enfin trouvé l'acte de mariage de Jean DUPOND et Jeanne DURAND que vous recherchiez depuis un moment.
L'outil vous permet alors de capturer à l'écran une copie de cet acte. Si celui-ci est sur plusieurs pages, on répète l'opération.

Capture d'une image d'archives - Heredis
 
Il est alors temps de traiter cet acte. 3 possibilités sont offertes à l'utilisateur:

  • Enregistrer le(s) média(s) dans le dictionnaire
  • Basculer sur le module de saisie par acte
  • Ajouter les médias à un événement déjà existant (et donc à un individu)

Ce module d'Archives en ligne propose d'autres options pour vos recherches (recadrage de l'acte, la possibilité de l'éditer, de le renommer...), je vous laisse les découvrir sur la version démo.

Détail intéressant toutefois, ce module est intégré dans les événements. Si vous êtes sur la naissance de l'arrière grand-oncle Louis, né à Pont-Melvez le 15 Août 1680, mais que vous n'avez pas encore l'acte, cliquez sur l’icône entouré ci-dessous, et vous basculerez directement sur les AD des Côtes d'Armor.


Outils Photos

C'est probablement la fonction qui a fait le plus parlé sur le net à la sortie du "teaser" vidéo pour Heredis 2015. Il suffit de lire les commentaires sur la page Youtube de la vidéo.

Autant le dire tout de suite, il n'est pas venu à l'idée de BSD de copier Photoshop ou autre Gimp pour faire de la retouche d'image. Heredis embarque juste quelques fonctions de base:

  • Recadrage de l'image
  • Rotation d'image
  • Réglages de la luminosité, du contraste, de la netteté
  • Noir et Blanc et l'Inversion

Cela sera très pratique pour les utilisateurs qui ne connaissent pas les outils déjà existants sur leur Mac ou leur PC. Y compris pour moi lorsque je cherche de temps à autre comment inverser les couleurs sous Paint. Les utilisateurs plus avertis continueront la retouche d'image sur leur logiciel préféré.

Autre fonction associée à l'outil Photo, réclamée depuis l'arrêt de Planète Généalogie, il est de nouveau possible de "légender" des photos.

Outil Photo - Onglet Identification - Heredis 2015

Vous pouvez identifier les personnes présentes, et vous retrouverez ces images au niveau des médias associés à l'individu.
Il est également possible de publier ces photos dans vos albums en ligne sur votre compte Heredis Online. Et les partager avec les membres de votre famille par exemple.

Pour ma part, cette fonction va également me servir en lien avec la Saisie par Acte. Mais ceci fera l'objet d'un autre article détaillé, d'ici quelques jours.


Conservation du "poids" des images

Voila un sujet qui avait fait couler beaucoup d'encre au moment de la sortie d'Heredis 13 et l'introduction du "bundle" hmw (pour heredis Mac-Windows) contenant une copie des médias en mode dégradé.
Bonne nouvelle pour ceux qui avaient pesté à l'époque, ce sujet leur apparaitra corrigé puisque désormais, une mise à jour du dossier Médias du bundle à partir des originaux va permettre d'obtenir des copies quasi identiques.
Revers de la médaille, le bundle va mécaniquement prendre du poids, et donc rallonger les temps de traitement pour les synchronisations, les publications, etc...
Un conseil pour les possesseurs de fichiers avec de très nombreux médias (plusieurs dizaines de milliers), faites un test de conversion avec la version demo si vous êtes sur PC (les possesseurs de Mac sont à l'abri avec la version SQL).

Répartition géographique

Avec la version 2013, BSD introduisait la géolocalisation des lieux. Nous avons avec Heredis 2015 la première véritable utilisation de cette géolocalisation.

Répartition géographique - Heredis 2015
Une fois votre individu choisi dans Heredis, point de départ de la recherche, lancez le module qui s'ouvre sur une cartographie recensant les événements associés aux ascendants. Vous pouvez modifier cet affichage en optant pour la descendance, une sélection de votre choix ou bien encore tous les individus.
Plusieurs possibilités de filtre s'offrent à vous, ainsi qu'un détail par individu et par lieu.
Il est également possible d'imprimer cette carte ou d'en sortir une liste éclair. Les plus avertis réclameront probablement un export (de type kmz). Une suggestion a porter sur le forum de BSD.

Une autre fonction agréable à utiliser: la timeline. Elle vous permet de voir l'évolution des "migrations" de vos ancêtres, à la fois dans le temps et l'espace. Par année ou par génération (comme sur ma copie d'écran).

Diaporama

Dernière nouveauté présente dans le menu éponyme, le diaporama. Je vais être très clair, pour moi, cet outil est un gadget. Sympathique, joli, mais un gadget. On y joue quelques instants pour le découvrir. Ceux qui ont de très nombreux médias pourront faire une petite séance pour la famille, imaginerons des évolutions, mais pour ma part, je m'arrêterais là. Je pense que pour mon usage, ce diaporama rejoindra l'arbre 3D parmi les fonctions inutilisées.



Mais finalement, je ne vous ai toujours pas parlé de ce qui sera pour moi LA nouveauté de cette version, celle dont je vais user et abuser dans les mois qui viennent.

Le Partage d’événements

Sur la copie d'écran plus haut, indiquant l'emplacement du bouton d'ouverture des Archives en ligne depuis l'événement, les curieux auront aperçu la mention "Partager".
Il est en effet désormais possible de partager tous les événements individuels (hors les 4 événements majeurs Baptême, Naissance, Décès, Inhumation).

En action, voici ce que cela donne. De nombreux départements mettent à disposition les recensements de population dans leurs archives en ligne. C'est notamment le cas pour les départements des Côtes d'Armor et du Puy de Dôme qui sont mes deux départements principaux de recherche.
J'ai par exemple trouvé sur les archives de 1886 pour la commune de Kerpert, le recensement de la famille de François Marie THORAVAL et Marie Louise SICCA (sosas 44 et 45 de mes enfants).

Je me positionne alors sur la fiche de François Marie THORAVAL, et lui ajoute un événement Recensement de manière classique.

Partage d'événement - Heredis 2015

Sur cet événement, on y trouve les onglets classiques (en version Pro) avec notamment l'onglet Témoins.
Sur la partie basse, on y découvre également le fameux bouton de Partage que j'évoque ci-dessus.

En cliquant sur ce lien, deux actions immédiates:

  • le bouton Partager devient Ne plus partager
  • l'onglet témoins devient Participants

J'ouvre alors l'onglet Participants et j'y intègre de manière classique les personnes nommés sur le recensement.

Partage d'événement - Heredis 2015

Effet immédiat, le même événement est créé pour chacun des participants, avec les mêmes informations. Un gain de temps appréciable puisqu'il aurait fallu faire 4 fois la même opération pour le même résultat.

Recensements, ventes, inventaires après décès, etc... seront d'excellents candidats pour l'usage de cette fonction.

Conclusion

Bien qu'Heredis 13 m'ait apporté la fonction que j'utilise le plus aujourd'hui (la saisie par acte), je considérais qu'Heredis 2014 était la meilleure sortie depuis que j'utilise ce logiciel (j'ai démarré avec la 10). Dans le sens où c'est celle qui m'a apporté le plus de nouveautés.

Heredis 2015 ne me fera pas changer d'avis. Mais je la classerais bien volontiers sur mon trio de tête pour la fonction de partage d'événement, et l'outil Photo, notamment (avec quelques compléments bien sympathiques, comme la possibilité d'avoir un aperçu des PDF). 

Et maintenant, la question cruciale que vous ne manquerez pas de me poser: faut-il l'acheter ?

Si vous lisez régulièrement ce blog, vous connaissez déjà ma réponse. BSD Concept propose de télécharger sa nouvelle version en mode démo. Gratuitement. Ne vous en privez pas.

Après l'avoir testé sur une copie de votre fichier ou sur un fichier test, vous aurez ainsi la possibilité de juger si cette version VOUS apporte du mieux, légitimant l'achat de la mise à jour.


Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!