dimanche 17 novembre 2013


Lorsque Sophie BOUDAREL a lancé son Geneathème du mois de Novembre, portant sur la Première Guerre Mondiale, actualité oblige, j'avoue ne pas avoir sauté de joie au plafond.

Non pas que le choix des protagonistes de mon article soit impossible. J'ai, comme beaucoup, des ancêtres morts au combat. Mais c'est une partie chronologique de ma généalogie que je n'ai pas encore creusé et la matière me manque un peu. Je pourrais finalement parlé plus longuement d'une ancêtre, originaire d'Angleterre, mariée en 1681.

L'idée d'article m'est finalement venue lors de mon retour de Bretagne il y a quelques jours.

Le 15 Octobre dernier, je vous parlais du couple Jean-Marie LE BINIGUER / Marie Catherine THORAVAL, grands-parents paternels de ma mère, au sujet d'un mystère concernant leurs pérégrinations à Paris en 1900, eux originaires de Bretagne depuis des siècles: Mais que sont ils donc partis faire à Paris ?

samedi 2 novembre 2013


Après avoir abordé l'utilisation des sources dans mon fichier généalogique, je vais à présent aborder un autre point important : les médias.
Pour leur gestion, je suis parti d'une règle simple. Un média doit être auto-suffisant. J'entends par là qu'il ne doit pas nécessiter mon fichier généalogique pour être parlant.

Avec en tête, deux principes: Sauvegarder et Partager.
Sauvegarder: "Et si demain, je perds mon fichier généalogique, sans aucune sauvegarde" (Cas fortement hypothétique au vu des sauvegardes multi-support que j'utilise). Le sujet des médias n'en sera pas un.
Partager: L'envoi du média seul à un "cousin" doit lui suffire pour traiter toutes les informations dans sa propre généalogie.
Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!