mercredi 1 janvier 2014



Spikes - Monteregina via Flickr - CreativeCommons
Premier jour de l'année, gardons le rythme, voici mon article pour le Généathème de Janvier, proposé par Sophie BOUDAREL.

Il s'agit d'exposer ici une épine dans notre arbre généalogique.

Et immédiatement m'est venu un nom: François LE HEUR.

Pourquoi lui, ce modeste cultivateur de la petite commune de St Gilles Pligeaux, dans les Côtes d'Armor, qui naquit quelques années à peine avant la Révolution Française ?

Qu'est ce qui le distingue des dizaines d'autres ancêtres, gens de terre pour la plupart, qui composent l'arbre de mes garçons ?

François LE HEUR est le Sosa 182 de mes garçons, soit en génération 8.

Avec son épouse Marie CHEVANCE, entre 1804 et 1811, il aura 5 enfants, dont la dernière, Marguerite, née le 15 Septembre 1811, toujours à St Gilles Pligeaux, mon ancêtre.

Il décédera jeune (34 ans d'après son acte de décès) en mars 1813. Seule, avec 5 enfants, dont la plus agée n'a que 9 ans, Marie épousera en secondes noces Yves HILLOUAN dès le mois de Février 1814.

Mon épine repose là: Le mariage de Marie avec Yves HILLOUAN me donne sa filiation. Mais je n'ai pas trouvé l'acte de mariage de Marie avec François. Et l'acte de décès de ce dernier n'est qu'à moitié filiatif. Je n'ai que le prénom de son père: lui aussi François.

D'aucuns vont me dire que c'est malheureusement le lot des généalogistes lorsque l'on est sur l'état civil ou registres paroissiaux. Particulièrement sur la période charnière révolutionnaire. Mais cet arrêt me chatouille un peu plus que les autres.

 Observons l'état de recherches des ancêtres familiaux. A la génération 8, j'ai d'ores et déjà trouvé les 128 ancêtres possibles. Mais à la génération 9, il ne me manque plus qu'un seul ancêtre à trouver: la mère de François LE HEUR.


Générations
Ancêtres théoriques
Trouvés
Distincts
Ancêtres théoriques cumul
Trouvés cumul
2
2
2
2
2
2
3
4
4
4
6
6
4
8
8
8
14
14
5
16
16
16
30
30
6
32
32
32
62
62
7
64
64
62
126
126
8
128
128
124
254
254
9
256


255
245
510
509


A ce stade de mes recherches, j'ai une forte présomption sur l'acte de naissance de François LE HEUR. En effet, sur la période 1760 - 1790, je n'ai qu'une seule naissance indexée pour un enfant portant ce patronyme. Elle se situe en 1778, au Vieux-Bourg, à seulement quelques kilomètres de St Gilles Pligeaux.
Et le père de cet enfant se nomme François. Cela sent bon, mais j'ai malheureusement pris l'habitude de me méfier de cette période, où il n'est pas rare, au moins sur les Côtes d'Armor d'avoir certains événements manquants.

Carte de Cassini - St Gilles Pligeaux (à gauche) et Le Vieux Bourg (à droite)

Sur les principales bases en ligne, je ne trouve pas de "cousins" partageant ce couple, y compris sur les bases du CG22 comme Granite Net.

Et la recherche de liens via les témoins ou parrain/marraine ne m'a pas donné de résultat probant.

J'en reste donc pour le moment sur cette ancêtre manquante, dans l'attente d'avoir un autre document (notarié ou autre) qui me permettra de débloquer cette branche.

Je termine en vous donnant le lien vers la fiche de François LE HEUR sur Heredis Online. Et sur Geneanet.

Et si un jour, vous croisez cette ancêtre, pensez à moi !

9 commentaires:

  1. Bonjour et tous mes vœux Jimbo
    Tu dis que tu as une présomption pour la naissance de François, tu es donc allé chercher le décès de la mère et du père putatif et tu as fait ta recherche par les témoins sur les mariages et enfants des autres enfants de ce couple ?
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir et tous mes vœux également

      J'ai sorti le décès du père pressenti, auquel a été témoin sa veuve et probablement un frère de celle-ci. Mais je n'ai pas encore mis la main sur son décès. Je pense me refaire un tableau complet avec les témoins pour essayer de trouver un lien.

      Supprimer
  2. Deuxième effet Rétro
    Sur cette période, il y a double possibilité de recherche pour trouver des parrains marraines aux enfants de François et éventuellement à sa fratrie ou même pour son décès ou son mariage, as tu possibilité d'accès aux registres paroissiaux de l'époque les renseignements seront peut être plus riches ?
    Bonne chasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, les AD sont un poil loin pour y faire un tour facilement. Mais je retiens l'idée si je peux trouver un coup de main là bas.

      Merci

      Supprimer
  3. j'adore chercher, donc je cherche, sur saint gilles ...j'ai trouvé françois le heur 23 ans témoin au mariage de Yves tilly en date du 6 nivos an 9 folio 31 et françois est dit de saint connan, je sais c'est a coté mais ...je continue a chercher.
    selma cayol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une piste, merci beaucoup. Il faut toujours se méfier de la mention "du village de ...". Il suffit que le scribe connaisse un homonyme dans le village voisin pour qu'il se trompe.

      Supprimer
  4. je vous ai envoyé une liste de mariages le heur sur votre mail perso car ici impossible.
    bonne chance
    selma

    RépondreSupprimer
  5. je suis une accro des recherches, donc je recherche ce mariage le heur, je ne sais plus où aller ! ben jean marc" c'est pas du far" votre mariage !!! j'ai tout essayer, heur, le henry (comme cité par certains) diverses paroisses ! rien du tout, mais ce sont -ils mariés en fait ??? je plaisante ! mais on trouvera , parole d'honneur on trouvera , j'ai mis au moins 30 ans a trouver un mariage très ancien dans le pas de calais, ...il avait été répertorié a "hidoux" au lieu de "pidoux" !! donc courage !!!
    bonne soirée
    selma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne passez surtout pas trop de temps dessus. Surtout si ce n'est pas votre région habituelle de recherche. Cet article est plus une bouteille à la mer. Quelqu'un le lira peut-être et se dira "Mince, j'ai vu ce couple dans un des contrat de mariage que j'ai photographié le mois dernier aux archives".

      Supprimer

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!